Le Cri de la mouette

Posté par le 20 Fév, 2013 dans Critiques de livres, LesPtitsCDG | 0 commentaire

DSC05842

Ouaouh!!!

Témoignage saisissant d’Emmanuelle Laborit (comédienne récompensée aux Molières).

Sourde profonde, elle est confrontée dès son plus jeune âge à un monde qui ne la comprend pas et qui ne l’accepte pas telle qu’elle est.

Les médecins, les rééducateurs veulent l’amener à devenir comme les autres: entendre (avec un appareil auditif intrusif et désagréable) et parler (en répétant inlassablement des mots, des sonorités).

L’auteur a grandit dans un monde où le langage des signes est interdit!!!! Interdit de communiquer!! Décision prise par qui? Par des entendants bien sûr!

Quelle décision cruelle! Comment peut-on interdire de proposer une forme de communication? Le langage des signes aurait soi-disant empêché les sourds de faire l’effort de parler comme les entendants.

Et le sourd dans tout ça? A-t-il envie d’entendre plein de bruits bizarres?

Pourquoi vouloir à tout prix gommer les différences?

Elle a eu la chance comme elle le dit si bien d’avoir des parents qui l’acceptent telle qu’elle est, qui ont fait le maximum pour apprendre la langue des signes.

Emmanuelle Laborit est une battante, une personne au caractère bien trempé et qui a fait avancer les choses dans la compréhension entre le monde des sourds et le monde des entendants.

Partagez !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *